Assurance expatrié en complément de la Caisse des Français à l’Etranger (CFE) : le bon choix ?

Si vous avez pour projet de vivre à l’étranger pour une longue période et que vous cherchez à vous couvrir pour les risques médicaux et les imprévus de santé, vous vous êtes peut-être interrogé sur la possibilité de vous affilier à la Caisse des Français à l’Etranger, à la place ou en complément d’une assurance expatriés. Cette dernière fonctionne comme la Sécurité Sociale sans être obligatoire, et concerne uniquement les français expatriés.
Plus de 200 000 expatriés Français dans le monde ont fait le choix de la CFE, mais cette solution sera-t-elle la plus économique et la plus complète pour votre projet d’expatriation ?

assurance complémentaire expatriés

Combien coûte une affiliation à la CFE ?

Avant toute chose , n’oubliez pas que l’adhésion à la CFE (qui n’est pas une adhésion obligatoire) ne dispense pas de payer les cotisations dues aux régimes obligatoires du pays d’expatriation, même si vous souhaitez vivre dans un pays européen. La cotisation trimestrielle de la CFE dépend des options choisies ainsi que de votre statut (salarié, sans emploi, retraité):

  • Maladie – maternité – invalidité : remboursement de frais de santé et versement d’une pension en cas d’invalidité
  • Option indemnités journalières – capital décès : pour compenser une perte de salaire suite à une maternité ou à un arrêt de travail de plus de 30 jours consécutifs ;
  • Option Séjour en France de 3 à 6 mois : remboursement des frais de santé en France, pour des séjours de moins de 6 mois ;
  • Accident du travail et maladies professionnelles : remboursement des frais de santé médicaux, versement d’indemnités journalières et d’une rente en cas d’incapacité permanente ou de décès ;
  • Option voyages d’expatriation : couverture supplémentaire pour les trajets effectués entre la France et le pays d’expatriation ;
  • Vieillesse, veuvage : cotisation auprès de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse pour la retraite de Sécurité sociale française.

Voici quelques simulations pour vous donner un ordre d’idée du montant de cotisation attendu (attention : il s’agit d’un montant trimestriel !), celle-ci comprenant les ayants-droit (conjoint, concubin à condition d’être marié ou pacsé et enfants à charge de moins de 20 ans, scolarisés) :

ProfilPays d’expatriationRessources annuelles du foyerCouverture choisieCotisation trimestrielle attendue
Salarié de 36 ansSuisse72 000 €maladie, maternité, invalidité + option indemnités journalières et capital décès681 €
Salarié de 46 ansU.S.A.42 000 €maladie, maternité, invalidité + option indemnités journalières et capital décès + accident du travail et maladies professionnelles801 €
Personne sans activités de 57 ansRoyaume-Uni42 000 €Maladie, maternité, invalidité + séjour en France de 3 à 6 mois (les autres options ne peuvent pas être souscrites par une personne sans activité professionnelle)804 €

Nos conseillers spécialisés peuvent établir une simulation du coût de l’assurance expatriés pour vous : n’hésitez pas à remplir le formulaire de devis en ligne pour disposer d’un tarif et pour être conseillé.

Que peut-on attendre des remboursements de la CFE pour ses frais de santé ?

Le remboursement de la CFE sur les soins dispensés dans votre pays d’expatriation est calculé sur la base des frais réels, c’est-à-dire des coûts locaux, mais en prenant en compte la limite des tarifs appliqués en métropole. Hors, la différence de coût peut être très importante, par exemple aux U.S.A ou en Suisse, même si des accords peuvent parfois être proposés (comme par exemple pour la maternité, le forfait « tout compris » peut être remboursée jusqu’à 2414,44 € en Asie, USA, Amérique centrale et Amérique du Sud pour un accouchement de 1 à 2 jours, contre 885,31 € pour les autres pays).

Remboursement de l’hospitalisation :

En cas d’hospitalisation, les frais sont pris en charge directement par la CFE (grâce à un convention de tiers payant) ou bien à la charge de l’assuré puis remboursés, selon le pays où les soins sont prodigués. Pour connaître la liste des hôpitaux conventionnés par pays, vous pouvez utiliser l’outil en ligne proposé par la CFE. Afin de se faire rembourser, il faut faire parvenir la facture à la CFE.

Voici la base maximale de remboursement selon le type d’hospitalisation, hors de France :

Type de soinsForfait journalier
Médecine603,61 €
Médecine spécialisée ou accouchement simple885,31 €
Chirurgie1197,17 €
Spécialités coûteuses1971,82 €
Chimiothérapies734,41 €

Un taux de prise en charge est appliqué (80 % ou 100 %) et un forfait de 18 € par jour doit être soustrait.

Remboursement de frais optique et appareil auditif :

Les frais d’optique sont remboursés à l’identique qu’en France. Ainsi, une monture peut être remboursée au maximum à 2,84 € et des verres simples foyers entre 2,29 € et 9,45 € selon la catégorie prescrite.

Les appareils auditifs peuvent être pris en charge au maximum à hauteur de 199,71 €.

(image)

Remboursement des frais dentaires :

Les frais dentaires sont quasiment remboursés à l’identique que la Sécurité sociale en France. Voici deux exemples :

  • Une couronne sur une dent : base de remboursement de 107,50 € (100 %) ;
  • Traitement d’orthopédie dento-faciale avant 16 ans pour un semestre de traitement : 193,50 €.

Remboursement des consultations médecins et spécialiste :

Encore une fois, la CFE s’appuie sur les bases de remboursements de la Sécurité sociale pour calculer son barème. Par exemple, pour un médecin généraliste, la base limite de remboursement est établir à 23 €.

Remboursement des consultations médecins et spécialiste :

Encore une fois, la CFE s’appuie sur les bases de remboursements de la Sécurité sociale pour calculer son barème. Par exemple, pour un médecin généraliste, la base limite de remboursement est établir à 23 €.

Nature des fraisBase limite de remboursement
70 %100 %
Consultation chez un médecin non-spécialisé16,10 €23 €
Consultation chez un médecin spécialisé16,10 €23 €
Consultation chez un neuropsychiatre25,90 €37 €
Visite du médecin non spécialisé chez le patient + frais de déplacement18,55 €26,50 €
Visite du médecin spécialisé chez le patient + frais de déplacement19,84 €28,34 €

Une complémentaire santé expatriés en complément de la CFE

Une complémentaire santé en complément de la CFE complète les remboursements prévus par ce régime et permet bénéficier de garanties supplémentaires, comme par exemple le rapatriement ou l’assistance médicale en cas d’accident ou de décès. Nos conseillers spécialisés vous aident à trouver la meilleure solution pour votre situation et votre budget : utilisez notre formulaire de devis, pour obtenir une simulation gratuite et bénéficier de nos conseils.

Des remboursements adaptés au pays d’expatriation : CFE  +  Relais’ Expat+

La solution Relais’ Expat+ propose des remboursements adaptés au pays d’expatriation, c’est-à-dire que le coût réel des frais de santé est pris en compte. Ainsi, à la souscription, différentes zones sont définies : cela a un impact sur le tarif de la cotisation, mais surtout cela permet de limiter le reste à charge.

Quelques exemples :

  • Le premier niveau de garantie proposé par l’assurance complémentaire expatriés Relais’ Expat+ rembourse jusqu’à 100 €des frais d’optique (verres et montures) et les lentilles peuvent être prises en charge jusqu’à 100 € par mois ;
  • Le plafond annuel de couverture dentaire atteint 3500 € pour le 4ème niveau de garantie choisi ;
  • La consultation chez le médecin est prise en charge jusqu’à 80 € par acte ou consultation ;
  • Une consultation de kinésithérapie est couverte jusqu’à 1000 € par an, limité à 10 séances par an (remboursé 2,15 € par la CFE) ;
  • Les médicaments sur prescription sont remboursés jusqu’à 1 500 € par an ;
  • Coût d’un scanner pris en charge à 100 % du coût réel (contre 99,51 € par la CFE).

Des services supplémentaires pour diminuer le reste à charge et augmenter vos garanties :

  • Assistance médicale et rapatriement médical en cas d’accident ou maladie ;
  • L’assurance paye directement l’hôpital en cas de frais de prise en charge élevés : pas d’avance de frais ;
  • La responsabilité civile privée (compris de base dans le contrat) couvre jusqu’à 1 500 000 € ;
  • Assistance juridique comprise dans tous les niveaux de couverture (intervention si litige face à l’administration, assistance en cas de vol ou perte de moyen de paiement, avance de caution pénale, etc.).

Conditions d’accès à la Caisse des Français à l’étranger : récapitulatif

Voici un tableau récapitulatif des conditions d’adhésion à la Caisse des Français à l’Etranger pour les prestations en fonction du statut de l’assuré :

Condition d’adhésion ou d’accès aux prestationsSalariéEtudiant / PVTTravailleur indépendantSans activitéRetraité
Conditions d’adhésion Maladie – Maternité – arrêt de travailExercer une activité salariale– de 28 ans ou être en PVTExercer une activité non-salariéeNe pas exercer d’activité professionnelleAucune activité professionnelle et régime de base de retraite
Prestations maladie-maternitéFrais médicaux remboursés sur la base des tarifs appliqués en Métropole. REmboursement de 65 % des frais réels de pharmacie
Prestations arrêt de travailIndemnités journalières minimum les 28 premiers jours : 36,53 € (puis 48,70 €)pas accessiblepas accessiblepas accessiblepas accessible
Prestations invaliditéAvoir – de 60 ans
Être adhérent à la CFE depuis 12 mois
Capacité de travail réduite d’au moins 2/3
pas accessiblepas accessiblepas accessiblepas accessible
Ayants droit

Conjoint 
Pacsé

Enfants de moins de 20 ans et scolarisés

pas accessible

Conjoint
Pacsé

Enfants de moins de 20 ans et scolarisés