Expatriés au Québec : Votre couverture santé de chaque côté de l’Atlantique

Par Mathieu

Vous projetez de vous installer au Québec pour quelques mois, des années ou pour la vie ? Le Québec constitue une terre d’expatriation pour de nombreux francophones. Quelle que soit la durée de votre expatriation, assurez votre santé avec Alptis.

Français et Belges : combien êtes-vous d’expatriés au Québec ?

Chaque année, le Québec, la plus grande des provinces canadiennes (Espagne, Portugal, France, Belgique, Suisse et Allemagne réunis !), accueille plus de 49000 immigrants venant d’une centaine de pays dont :

  • 4.000 Français sous le régime de la résidence permanente, près de 3000 étudiants et 7500 PVT  (Permis Vacances Travail). Au total, la communauté française installée au Québec représente 80.900 personnes dont 68.000 à Montréal (à fin 2017).
  • Plus de 1.000 Belges avec un visa permanent dont 750 qui ont moins de 30 ans. Selon le consulat de Belgique à Montréal, le Québec compterait entre 25.000 et 30.000 Belges.

Les francophones sont particulièrement recherchés, attirés par la Belle Province !

Quelles précautions sont à prendre avant de partir s’installer au Québec ?

Avant de partir, se pose souvent la question de la couverture santé. Vais-je retrouver le même niveau d’équipements médicaux qu’en France ou en Belgique ? Que va-t-il advenir de ma protection santé ?

Au Québec, comme dans tout le Canada, aucun risque de santé particulier

Sachez pour commencer que les conditions d’hygiène et l’état sanitaire du Canada sont excellents. Vous n’encourez donc pas de risque particulier en vous installant au Québec…mais sans doute le saviez-vous déjà.

Aucune vaccination n’est obligatoire pour se rendre au Canada. Les vaccinations suivantes sont cependant recommandées : diphtérie, poliomyélite, tétanos et hépatite B. Les personnes travaillant dans la restauration auront également tout intérêt à se faire vacciner contre l’hépatite A.

Informez-vous sur les nouvelles modalités de couverture santé avant votre départ

Parmi les nombreuses questions qui se posent à vous avant le grand départ (visa, emploi, logement, création d’entreprise, déménagement, scolarité…), la couverture santé figure au premier plan. Il s’agit bien d’un domaine à ne pas négliger. En effet, l’expatriation marque en général la fin de la protection sociale de son pays d’origine.

Tout projet d’expatriation suppose donc de bien s’informer et se renseigner sur les nouvelles modalités de couverture santé. Il est d’ailleurs vivement conseillé d’avoir pris toutes ses dispositions avant le départ afin d’arriver sur place bien couvert et forcément plus serein.

L’enjeu pour vous consiste donc à savoir avant le départ ce que sera votre couverture santé sur place au Québec : ses points forts mais également ses carences, afin de mettre en place les assurances complémentaires nécessaires.

Expatriation au Québec : la couverture santé figure au premier plan

6 questions essentielles à vous poser sur votre santé au Québec

  • Y a-t-il un système d’assurance maladie obligatoire au Québec ?
  • Est-il ouvert à toute personne arrivant au Québec ?
  • Quelles sont les modalités d’accès aux soins, aux praticiens et prestataires de santé ? Est-ce aisé ou non ?
  • Lors de vos retours en France ou en Belgique (vacances, séjours temporaires) que se passe-t-il si vous avez besoin de vous faire soigner ? Serez-vous bien couvert ? Il est important d’être bien couvert au Québec mais également dans votre pays d’origine, en résumé de chaque côté de l’Atlantique !
  • Votre expatriation au Québec sera sans doute également l’occasion de découvrir ou voyager dans d’autres pays : que se passe-t-il si vous devez vous faire soigner aux USA, au Mexique ou n’importe où ailleurs ?
  • Avez-vous également pensé à l’importance d’une assurance Assistance / Rapatriement ou à votre Responsabilité Civile Vie Privée qui ne vous suit pas à l’étranger ?

Quel est le régime d’assurance maladie au Québec ?

Au Québec, vous perdez vos droits à l’assurance maladie de votre pays d’origine

A partir du moment où vous quittez la France ou la Belgique pour résider au Québec (résidence principale), vous perdez vos droits à l’assurance maladie de votre pays d’origine. Vous devenez expatrié(e). Afin de maintenir une couverture équivalente à celle de la Sécurité sociale française, les ressortissants français peuvent opter pour la Caisse des Français à l’Etranger (CFE).

Il existe entre la France et le Québec ainsi qu’entre la Belgique et le Québec, des protocoles d’entente de Sécurité sociale qui vous permettent de bénéficier d’une prise en charge de vos frais de santé auprès du régime public d’assurance maladie du Québec administré par la RAMQ (Régie d’Assurance Maladie du Québec). Vous bénéficiez des remboursements sans avoir à débourser.

Qui est admissible au Régime Public d’Assurance Maladie du Québec (RAMQ) ?

Statut

Admissibilité au Régime Public d’Assurance Maladie du Québec (RAMQ)

ÉtudiantOUI car il existe une entente de sécurité sociale avec le Québec
StagiaireOUI au titre de l’entente sécurité sociale avec le Québec
VIEOUI au titre du contrat de travail
Salarié détenteur d’un contrat de travailOUI au titre du contrat de travail
Résident permanentOUI au titre du contrat de travail
RetraitéOUI au titre de l’entente sécurité sociale avec le Québec
DétachéNON Le détaché conserve le régime d’assurance maladie de son pays d’origine
PVT / WHVNON Le PVT perd ses droits à l’assurance maladie de son pays d’origine et ne peut bénéficier de la RAMQ
Touriste / séjour temporaireNON

Avant de quitter votre pays d’origine, il vous appartient de faire établir les attestations nécessaires à votre arrivée au Québec, afin de fournir la preuve à la RAMQ que vous êtes bien assuré au régime de Sécurité sociale en France ou en Belgique. Une fois inscrit, la RAMQ vous délivrera votre carte d’assuré, appelée Carte Soleil.

Carte Soleil santé Québec RAMQ

Soins médicaux courants et services hospitaliers de base couverts par l’Assurance Maladie québécoise

Le but premier de l’Assurance Maladie québécoise couvre les soins médicaux courants et les services hospitaliers de base. Par conséquent, certains soins ne sont pas pris en charge, c’est le cas  pour :

  • l’optique (sauf cas particuliers)
  • le dentaire (sauf cas particuliers)
  • les médecines douces
  • les médecins et praticiens non participants qui n’acceptent pas la Carte soleil : les frais seront entièrement à votre charge.

L’assurance maladie au Québec couvre les risques santé de base. La grande difficulté que vous allez rencontrer concerne la rapidité d’accès aux soins. Les médecins de famille (généralistes) ne sont pas assez nombreux pour l’ensemble de la population. Les délais d’attente sont longs, qu’il s’agisse de médecine de ville ou d’urgence.

Expatriation au Québec : la communauté française représente 80900 personnes dont 68000 à Montréal

Au Québec, il existe une assurance spécifique … pour les médicaments

Dés lors que vous bénéficiez de l’Assurance Maladie du Québec, vous devez également être couvert au titre de l’Assurance Médicaments, soit individuellement au titre du régime public de la RAMQ, soit via votre employeur. Le régime public couvre les médicaments délivrés sur ordonnance et listés. La prise en charge par l’Assurance Médicaments n’est pas totale et vous aurez à charge une franchise et une coassurance.

Coût des frais de santé : France vs Québec

Les frais de santé sont globalement plus élevés au Québec qu’en France. Voici quelques exemples (il s’agit de moyennes qui peuvent varier selon les praticiens et le secteur géographique)  :

FranceQuébec

Consultation Généraliste
Médecin de famille
ou omnipraticien

25€

Consultation Généraliste
Médecin de famille
ou omnipraticien

100$ CAN

Consultation de spécialiste

60€

Consultation de spécialiste

200$ CAN / 230$ CAN

Hospitalisation

500€ / jour (ambulatoire)

1500€ /j (avec chirurgie)

Hospitalisation

1500$ CAN/j (sans chirurgie)

3000$ CAN/j (avec chirurgie)

Pourquoi souscrire une assurance santé internationale au Québec ?

Si vous n’êtes pas admissible à la RAMQ, vous aurez impérativement besoin d’une assurance santé privée internationale, c’est le cas des PVT notamment qui sont chaque année plus nombreux.

Expatriation au Québec : Une hospitalisation avec chirurgie au Québec peut coûter jusqu'à 3000$ CAN/j

 

Si vous bénéficiez de la RAMQ, vous aurez néanmoins besoin d’une assurance santé internationale :

  • Pour vos retours en France et en Belgique, lors de vacances ou séjours temporaires. Il est important d’être couvert des 2 côtés de l’Atlantique !
  • Pour vos séjours temporaires, déplacements et voyages en dehors du Québec. Les Etats-Unis sont tout proches et vous aurez sans doute envie d’y voyager. Sachez que les frais de santé y sont les plus onéreux du monde.
  • Pour vous garantir la prise en charge des soins en dentaire et optique non couverts par la RAMQ (sauf cas particuliers).
  • Pour couvrir également des examens très spécifiques (échographie, IRM…) s’ils sont effectués en-dehors de l’hôpital.
  • Pour avoir le choix de consulter qui vous voulez et notamment les médecins n’acceptant pas la carte d’assurance maladie RAMQ.
  • Pour les médicaments : prise en charge de la franchise ainsi que des médicaments non remboursés par l’Assurance Médicaments québécoise.
  • Enfin, seule une assurance santé internationale peut prendre en charge les frais d’Assistance Rapatriement et vous proposer une Assurance Responsabilité Civile vie privée.

En résumé, le choix d’une assurance santé internationale constitue la protection optimale en matière de couverture santé. Alptis et MSH International, leader sur la mobilité internationale, s’associent pour vous proposer la meilleure solution du marché aux quatre coins du monde avec une prise en charge de vos remboursements santé jusqu’à 2.400.000€ par an.

Nos assurances santé internationales