Frontaliers : comment fonctionnent les remboursements des frais de santé ?

Par Mathieu

Vous êtes travailleur frontalier suisse ou en passe de le devenir ? Vous savez très certainement que  les frais médicaux sont nettement supérieurs de l’autre côté de la frontière. Dans l’urgence, vous avez ou serez peut-être amené à vous rendre chez un médecin suisse. Une complémentaire santé spécialisée vous garantit le remboursement des frais engagés des deux côtés de la frontière.

Simplicité et remboursements assurés

Frontaliers et remboursements des frais de santé sont souvent synonymes de casse-tête.  Comme tout le monde, vous voulez pouvoir choisir votre médecin de famille et vous rendre chez un spécialiste lorsque vous en avez besoin. Dans les régions frontalières avec la Suisse, les professionnels de santé sont peu nombreux coté français et les listes d’attentes pour une simple consultation sont parfois bien longues. Si vous faites le choix de vous rendre chez un médecin Suisse, une consultation chez un généraliste ou un spécialiste peut vous coûter cher.  En effet, la CMU vous rembourse dans tous les cas sur la base de remboursement de la sécurité sociale française alors que les coûts des soins sont nettement plus élevés de l’autre côté de la frontière. Pour aller plus loin : le système d’assurance maladie pour les travailleurs frontaliers.

Exemple de remboursement d’une consultation en France et en Suisse :

Le prix d’une consultation chez un médecin généraliste en France est de 25 €. En Suisse, elle oscille aux alentours de 100 € (voir la source).
Pour un frontalier inscrit au régime général français (la PUMA), la base du remboursement de la Sécurité sociale est de 25 € avec un taux de remboursement de 70%, vous serez remboursé à hauteur de 17,50€, moins 1€ de franchise. Frais à votre charge : 8,50€ en France et .. 83,50€ en Suisse, quel que soit le coût de la consultation, sans prendre en compte les dépassements d’honoraires.

Avec une mutuelle ou une complémentaire santé comme Santé Frontaliers Plus, ce reste à charge vous est remboursé partiellement ou intégralement, selon le niveau de garantie choisi.

Vos frais optiques et dentaires sont remboursés… même en Suisse

Besoin d’une nouvelle paire de lunettes ou d’implants dentaires ? Ces soins, onéreux, sont souvent redoutés par les frontaliers (et les non-frontaliers ! ) car ils sont peu remboursés par la Sécurité sociale. Frontaliers affiliés à la PUMA, avec la complémentaire santé Frontaliers Plus, Alptis vous rembourse les frais engagés pour l’optique et le dentaire, en France comme en Suisse :

Dents et lunettes, que vous rembourse une complémentaire santé frontaliers comme Santé Frontaliers Plus ?

Vos besoinsVos dépenses moyennesSanté Frontaliers vous rembourse avec le niveau 300
Une prothèse dentaire céramo métalliqueDe 400€ à 900€Jusqu’à 872,50€
1422,50€ si le forfait n’a pas été consommé pendant 4 ans
Lunettes à verres simplesDe 200€ à 400€Jusqu’à 450€
Lunettes à verres complexesDe 550€ à 700€Jusqu’à 750€

Les remboursements hospitalisation et dentaire incluent les remboursements de votre régime de base. Les remboursements ne peuvent excéder les frais engagés.

Jeune frontalier: est-il utile de vous assurer ?

Vous êtes frontalier, célibataire, jeune et jamais malade ? Peut-être que vous ne jugez pas nécessaire de payer une complémentaire santé puisque vous n’allez jamais chez le médecin. En effet, vous n’avez pas les mêmes besoins qu’une famille. Mais êtes-vous vraiment à l’abri d’un imprévu de santé ? Un accident n’est jamais volontaire et peut vous coûter cher si vous n’avez aucune couverture. Pour faire des économies et éviter de cotiser de gros montants pour une complémentaire santé que vous utilisez peu, faites le choix d’une couverture adaptée. Santé Frontaliers Plus propose 5 niveaux de garantie : de l’essentiel au haut de gamme. Optez simplement pour le niveau Frontaliers 100, qui vous couvre en cas de pépin sans vous ruiner !

Votre devis santé en ligne personnalisé

Répondez à quelques questions et recevez gratuitement et sans engagement votre offre.