Les collaborateurs d’Alptis font une dictée solidaire pour lutter contre l’illettrisme

Par Mathieu

Mercredi 4 novembre, 78 collaborateurs du siège lyonnais d’Alptis vont faire une dictée, durant le temps de leur pause déjeuner pour lutter contre l’illettrisme ! En équipe de 3, ils vont affûter leurs crayons et essayer de ne pas tomber dans les pièges d’un texte préparé et lu par les bénévoles de l’association Savoir-Lire. Objectif : faire le moins de fautes possible !

Un Défi Solidaire Alptis pour aider les enfants menacés d’échec scolaire

La raison de cet engagement ? Simplement le plaisir de participer, ensemble et en toute convivialité, à un Défi Solidaire Alptis, en pleine cohérence avec l’engagement sociétal et les valeurs humanistes défendues par le groupe.

L’objectif est en effet de contribuer au financement du Coup de pouce Clé, une action efficace et innovante développée auprès d’enfants de CP menacés par l’échec scolaire. Mené dans un nombre croissant de villes, le Coup de Pouce Clé touche aujourd’hui 10.000 enfants chaque année et l’objectif est de pouvoir aider beaucoup plus d’enfants.

Une dictée, des équipes et des dons pour l’association Savoir-Lire

Pour chaque équipe participant à la dictée du 4 novembre, Alptis va reverser, sous forme de don à l’association Savoir-Lire, un montant de 50 euros. Au total, la somme collectée grâce à la participation des collaborateurs sera donc de 1.300 euros. Alptis est par ailleurs mécène de l’association et, à ce titre, finance un programme « Coup de Pouce Clé ».

L’illettrisme vrai fléau social

L’illettrisme est un fléau social, qui touche aujourd’hui 2,5 millions de personnes âgées de 18 à 65 ans. On estime qu’un jeune quittant le système scolaire en étant illettré coûte environ 230.000 euros à la société.