Généralistes libéraux, le salut par l’entrepreneuriat ?

Par Mathieu

Dans son dernier numéro (n° 32 – Février 2012), la Lettre de l’Observatoire fait le point sur les évolutions en cours dans l’exercice de la médecine générale libérale et pose la question de l’opportunité d’une approche entrepreneuriale.

Crise de vocation des généralistes libéraux, déserts médicaux… Face à ces phénomènes, une nouvelle structuration de l’offre médicale a été mise en œuvre, avec par exemple la mise en place récente de SISA (Sociétés Interprofessionnelles de Soins Ambulatoires), dont l’objectif est d’offrir de meilleures conditions de travail aux médecins.

Cette évolution de l’offre médicale pose question. Répond-elle aux problèmes existants ? Peut-on aller plus loin dans l’introduction d’une logique entrepreneuriale pour organiser les soins de premier recours ? C’est l’objet de l’étude réalisée, à la demande de l’Observatoire Alptis de la protection sociale, par l’économiste indépendant Stéphane Rapelli.

A travers analyses et témoignages, la Lettre de l’Observatoire constitue une synthèse de l’étude complète, publiée par l’Observatoire.