Run In Lyon : « Courir en groupe, c’est un vrai partage ! »

Par Mathieu

Arnaud est collaborateur du groupe  Alptis. Il fait partie de la #teamalptis pour le Run In Lyon. Il nous explique ce qu’il aime dans la course à pied et les valeurs qu’il y retrouve : partage, dépassement de soi et bien-être.

Est-ce que tu cours depuis longtemps ?

« Non, ça fait seulement deux ans que je cours de manière régulière… C’est un peu un hasard, je cherchais à reprendre une activité physique et j’ai donc commencé à m’entraîner avec le Club course des collaborateurs Alptis, qui organise deux séances par semaine, durant le temps de midi.
Au départ, je n’avais pas vraiment d’idée sur ce que ça allait m’apporter, notamment en matière de sensations, j’avais juste envie de me remettre au sport pour me sentir mieux. »

Deux ans plus tard, quel bilan ?

« Au début, j’ai souffert… C’est seulement dans un second temps que j’ai commencé à prendre du plaisir en courant. Ce qui est génial avec la course à pied, c’est qu’on peut progresser rapidement, surtout si on fait au moins deux séances par semaine. On franchit des paliers et, assez vite, on éprouve de plus en plus de sensations positives. Du coup, on se sent de mieux en mieux pendant les séances, et aussi après. »

Arnaud teamalptis Run In Lyon

Arnaud se retrouve dans les valeurs de la course à pied : partage, dépassement de soi et bien-être.

Qu’est-ce qui te plaît dans la course à pied ?

« C’est d’abord un sport très facile à pratiquer, il suffit d’avoir une bonne paire de chaussures. Ensuite, si on court régulièrement, on en retire assez vite un véritable bien-être au quotidien. Mais ce qui me plaît peut-être le plus, c’est de pouvoir pratiquer cette activité en groupe : courir avec d’autres, c’est un vrai partage. Au sein du Club course d’Alptis, on échange, on s’encourage, nos séances sont aussi des moments de convivialité et de détente. »

Et Run in Lyon ?

« Il y a deux ans, j’y ai participé pour la première fois, en faisant le 10 km. L’année dernière, je me suis engagé sur le semi-marathon et, malgré la distance, j’ai moins souffert que l’année précédente… En fait, je me suis rendu compte que j’étais bien préparé, grâce aux entraînements avec le Club course d’Alptis et les programmes concoctés par notre collègue et coach, Amandine.
Cette année, mon objectif principal sera plutôt d’accompagner, dans la préparation du 10 km ainsi que le jour de la course, des collègues du Club course, pour partager avec eux cette belle aventure. »

Aurais-tu quelques conseils à donner à des néophytes ?

« Je pense que le plus important au début, c’est de ne pas se décourager et donc de ne pas être trop exigeant envers soi-même. Il y a des paliers à franchir, mais il vaut mieux ne pas se fixer d’objectif particulier et augmenter progressivement son temps de course. La question du souffle est essentielle : en principe, au bout de 15 à 20 minutes de course, on trouve ce qu’on appelle le second souffle, et ensuite, on commence à se sentir mieux.
Un autre conseil, c’est de courir si possible avec d’autres, en groupe. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la course à pied se pratique beaucoup plus facilement à plusieurs. Il y a des clubs, il y a aussi de plus en plus de groupes auxquels on peut se rattacher, en particulier sur les réseaux sociaux. C’est plus motivant, et aussi tellement plus sympa ! »

Suivez la #teamalptis sur Facebook


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA
Rafraîchir l'image

*