Run In Lyon : « Peu importe le classement… »

Par Pascal

Pour Jean-Louis, un des 6500 courtiers partenaires d’Alptis, la course à pied est devenue peu à peu une véritable passion. Elle l’amène aujourd’hui à participer à une dizaine de compétitions par an. Il n’a jamais manqué une édition de Run in Lyon et cette année, il sera comme d’habitude au rendez-vous.

Depuis quand courez-vous ?

Je suis un ancien footballeur et j’ai commencé la course à pied en mai 2010, après m’être lancé un défi : courir le Marathon de New York. Je me suis inscrit et, à partir de ce moment-là, je n’avais plus le choix. Il fallait bien que je m’entraîne pour cette échéance. Je m’y suis mis et, en novembre 2010, j’étais sur la ligne de départ du marathon de New York… et aussi sur la ligne d’arrivée ! Depuis, je ne me suis jamais arrêté et je cours un marathon chaque année, toujours dans une ville différente. Cette année, ce sera à Valence, en Espagne, le 19 novembre prochain.

Comment abordez-vous Run in Lyon cette année ?

Je ne manquerais pour rien au monde cette épreuve, que j’adore pour son parcours très roulant, pour son cadre magnifique dans le centre de Lyon, ainsi que pour son organisation, vraiment au top. Mais contrairement à d’autres années, je ne vais pas courir à fond pour essayer d’améliorer mon temps sur le semi-marathon. Quelques semaines avant Valence, Run in Lyon sera une étape de mon entraînement. Je vais donc essayer de courir au rythme que je pense adopter pour mon marathon.

Run In Lyon portrait courtier

Qu’est-ce qui vous plaît dans la course à pied ?

C’est d’abord un sport où on peut toujours continuer à progresser, en fonction de son âge, de sa forme physique et de sa pratique : c’est très stimulant. Ensuite, contrairement à ce qu’on pourrait croire, même si c’est un sport individuel, il y règne une atmosphère particulière, faite d’un mélange de convivialité et d’efforts réalisés en commun. Dans les courses, on rencontre beaucoup de personnes, et on crée parfois des liens très forts. L’état d’esprit est toujours positif et, finalement, peu importe le classement… L’essentiel est de participer et de se dépasser.

Un conseil à donner à quelqu’un qui participe pour la première fois à Run in Lyon ?

On court d’abord pour soi-même et pour sa santé, il faut donc préparer tranquillement l’épreuve en s’entraînant régulièrement. Il faut aussi faire attention à son alimentation, s’hydrater et veiller à être reposé avant le jour J. Ensuite, pendant la course, il faut être prudent, surtout au départ, ne pas partir trop vite en se laissant entraîner par le flot et monter éventuellement en puissance dans la deuxième partie du parcours… en n’oubliant jamais qu’on est là d’abord pour se faire plaisir !

Suivez la #teamalptis sur Facebook


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA
Rafraîchir l'image

*