Gagnez des compétences grâce aux réseaux professionnels

Par Mathieu

Les réseaux professionnels se développent, mais que peuvent-ils vous apporter à vous indépendants ? Et comment faire les bons choix ?

Petit rappel : les différents types de réseaux

Les réseaux professionnels « physiques » misent sur la proximité et la convivialité en proposant des temps de rencontres, ateliers… dans des lieux dédiés. Cela ne les empêche pas dans leur grande majorité de proposer également des échanges via un site web ou un blog. Recherchez les réseaux qui correspondent à votre secteur d’activité ou aux milieux professionnels qui vous intéressent, notamment ceux de vos clients. N’hésitez-pas également à vous intéresser aux réseaux créés par les personnes qui ont suivi les mêmes études que vous ou par les écoles ou instituts de formation par lesquels vous êtes passé. Votre meilleur contact ? La CCI dont dépend votre lieu d’implantation.

Les réseaux web permettent de toucher un nombre plus important de professionnels, même éloignés géographiquement et multiplier rapidement vos contacts. Les deux principaux réseaux sociaux professionnels du web sont Linked In et Viadeo (Facebook et Twitter ont moins une vocation professionnelle), mais il en existe plusieurs dizaines d’autres comme Ziki, Piwie… Les indépendants qui vendent des produits trouveront dans ces réseaux un avantage pour pouvoir rapidement solliciter un nombre important de personnes et éviter un démarchage fastidieux.

La formation, un atout trop méconnu du réseau

Intégrer un réseau professionnel permet dans la majorité des cas de pouvoir accéder à des ateliers, des séances de formation et parfois même du coaching. Apprendre à gérer son temps, à ne pas vous laisser influencer dans la négociation, être efficace en réunion, soigner son image… ne sont que quelques exemples d’une large gamme de thématiques abordées. Sous l’impulsion des CCI qui souhaitent dynamiser les réseaux professionnels localement, de nombreuses réunions sont organisées dans leurs murs. Des soirées et des temps plus conviviaux sont également proposés.

Femmes, indépendants… les réseaux sont de plus en plus ciblés

Sur le web, il existe des réseaux professionnels dédiés aux indépendants qui permettent d’échanger des conseils, de poser des questions, de déposer des offres d’emploi, de trouver du matériel adapté… A l’image de www.freelance-sn.com. Autre tendance, dans les réseaux physiques cette fois, le développement des réseaux professionnels féminins : girlpower3, Financi’Elles, European Professional Women’s Network… Avec comme objectifs principaux l’évolution de carrière et un accès facilité aux sphères de décision avec de nombreuses formations spécialisées. Un réseau consacré aux entrepreneurs ayant échoué dans une première expérience a même vu le jour : www.secondsouffle.org.

Sur le web, respectez les règles !

Partagez vos infos : La règle de base d’un réseau professionnel est le partage. Vous ne devez pas vous intéresser au réseau uniquement quand vous en avez besoin, c’est-à-dire quand vous êtes à la recherche de conseils ou d’éventuels clients. Vous devez régulièrement faire part aux autres membres des informations que vous avez et qui pourraient les intéresser et ne pas hésiter à donner des « coups de pouce ». Vous en bénéficierez en retour.

Soignez votre image : Apportez une attention particulière à votre profil et remplissez avec soin les différents champs : formation, compétences, expérience… N’hésitez-pas à intégrer des liens vers des sites qui pourraient témoigner de votre travail.

Sélectionnez vos contacts : Vous devez également être vigilant à la qualité de vos contacts. N’acceptez pas forcément toutes les invitations et soyez rigoureux sur la qualité et la pertinence de vos contributions. En revanche, répondez toujours aux sollicitations de vos contacts.

Mesurez votre investissement : Ne passez pas trop de temps sur les réseaux professionnels pour ne pas aboutir à l’effet inverse de celui recherché : l’efficacité !