Course à pied : 5 principes-clés pour bien se préparer

Par Pascal

Vous vous êtes inscrit à Run in Lyon ou à une autre épreuve de course à pied. Pour bien vous préparer et faire en sorte que votre engagement soit aussi source de plaisir le Jour J, il y a quelques principes simples à respecter.

1/ Courez… avant l’épreuve

C’est évident, bien sûr, mais pour progresser en course à pied… il faut courir ! Même pour faire un 10 km, si vous voulez être en pleine forme et à l’aise dans votre course le Jour J, il faut vous astreindre à faire au moins deux séances par semaine pendant les 4 à 6 semaines qui précèdent l’épreuve. Pour développer vos capacités et éventuellement viser une performance, trois séances par semaine semblent un minimum.
De même, veillez à privilégier la régularité et la progressivité dans votre préparation. Evitez les coupures, par exemple celles liées aux vacances. Ainsi, si vous partez deux semaines en Espagne, pas d’excuse du type : « Avec la chaleur, impossible de courir… ». Le matin, de bonne heure, ou le soir, vous pouvez très bien chausser vos baskets sans prendre le risque de fondre sur le bord du chemin !

2/ Prenez soin de vous pendant les entraînements

N’oubliez jamais de vous échauffer en début de chaque séance, prenez le temps de mettre la machine en route. Courez à un rythme tranquille pendant les 10 à 15 premières minutes, faites des séries d’exercices pour assouplir et étirer vos muscles.
Pendant les entraînements, veillez à varier les allures et les séances, suivez les conseils de spécialistes (on en trouve facilement sur internet). Changez régulièrement de terrain de jeu, courez sur piste, mais aussi en pleine nature… au-delà de l’agrément, vous ferez aussi travailler votre corps et vos muscles de façon plus diversifiée.
Enfin, ne négligez pas la récupération, qui fait aussi partie de l’entraînement : assouplissements, étirements sont indispensables à l’issue de chaque séance si vous voulez respecter votre corps.

3/ Fixez-vous un objectif… mais réaliste !

Quel que soit votre niveau, le meilleur moyen d’entretenir votre motivation est de vous fixer un objectif : ce sera un moteur tout au long de votre préparation.
Mais attention : soyez réaliste et fixez-vous un objectif « dans vos cordes ». Ainsi, si c’est votre première participation à une compétition, le simple fait de faire partie des « finishers » (le terme qui désigne celles et ceux qui franchissent la ligne d’arrivée) sera déjà une belle réussite.

conseil course à pied

4/ Respectez votre organisme

La fatigue musculaire ou la fatigue générale sont souvent des facteurs déclencheurs d’une blessure. Votre corps est votre moteur, mais ce n’est pas une machine inépuisable, vous devez l’entretenir, en prendre soin au quotidien. Une bonne hygiène de vie est indispensable, elle fait partie de votre préparation et ne pourra qu’améliorer vos performances.
Ainsi, veillez à votre alimentation, qui doit être diversifiée, équilibrée, suffisante en qualité comme en quantité. De même, faites particulièrement attention à votre hydratation : avant, pendant et après avoir couru, buvez beaucoup d’eau. Votre corps en a besoin pour éliminer les déchets produits pendant l’effort.
Enfin, ne négligez surtout pas votre sommeil, c’est un élément fondamental de votre bonne forme : il doit être suffisant et réparateur.

5/ Faites-vous plaisir !

C’est peut-être le principe le plus important… Tout n’est pas que science, souffrance et technique, loin de là ! Se dépasser, faire le vide en se concentrant uniquement sur le fait de courir, profiter des possibilités de son corps et de ses muscles, courir avec d’autres, dans la nature ou dans un joli cadre : voici autant de bonnes raisons pour pratiquer la course à pied et qui toutes, sont génératrices de plaisir. Alors, un seul mot d’ordre : amusez-vous et profitez de ce sport unique et passionnant qu’est la course à pied !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA
Rafraîchir l'image

*