Tension artérielle : à suivre… sans stress

Par Sébastien

Est-ce que ma tension artérielle est normale ? Quels sont les risques si elle est trop élevée ? La tension ou pression artérielle est assurément un sujet de préoccupation, surtout passé 50 ans. Mais si, au lieu de vous inquiéter, vous passiez quelques minutes à la mesurer et à en parler tranquillement à votre médecin ?

Pourquoi la tension artérielle est-elle un bon indicateur de santé ?

La pression artérielle mesure quelle force exerce le sang dans les artères. Elle s’exprime en deux chiffres  et en millimètres de mercure (mmHg). La première valeur est mesurée lors de la contraction du cœur (systole) qui propulse le sang vers les artères périphériques. La seconde valeur correspond à la relaxation du cœur (diastole) quand il reçoit le sang. On sait depuis longtemps que la tension artérielle élevée augmente le risque cardio-vasculaire. Ce lien est même très fort : à chaque fois que la tension augmente de 20/10 mmHg, le risque de mortalité par maladie cardio-vasculaire double. L’hypertension artérielle peut abîmer le cœur, mais aussi les reins et le cerveau.

Elle augmente avec l’âge et concerne 10 % des 18-34 ans, contre plus de 65 % des personnes de plus de 65 ans.

D’après l’INSERM :

  • Seule 1 personne hypertendue sur 2 a connaissance de son hypertension
  • Parmi elles, 1 sur 2 seulement est traitée par des médicaments anti-hypertenseurs
  • 1 personne sur 2 traitée a une pression artérielle normalisée

C’est dire s’il reste beaucoup d’information et de prévention à réaliser !

tension artérielle

À partir de quand parle-t-on d’hypertension ?

On considère que la pression systolique est élevée si elle est égale ou dépasse 140 mmHg, cette limite est de 90 mmHg pour la pression diastolique. Il n’y a pas de chiffre magique au-delà duquel il faudrait systématiquement traiter une tension élevée.

Si votre voisin prend des médicaments anti-hypertenseurs alors que sa tension artérielle est plus faible que la vôtre, ne vous inquiétez pas outre mesure et n’allez pas en réclamez à votre tour ! La tension artérielle est une mesure parmi d’autres facteurs qui peuvent augmenter le risque de maladie ou d’accident cardio-vasculaire. Le risque est plus élevé par exemple si vous avez des antécédents de maladie cardiovasculaire ou de maladie cardiaque évolutive, si votre diabète est mal équilibré, si vous êtes en surpoids ou obèse, si votre taux de mauvais cholestérol est élevé. Et, bien entendu, la tension artérielle évolue avec l’âge. Votre médecin traitant vous connaît, il tiendra compte de l’ensemble de votre état de santé pour vous proposer ou non un traitement médicamenteux. La première action préventive est d’adopter un mode de vie plus sain : sans surpoids, sans tabac ou alcool, et avec une activité physique suffisante.

Comment bien prendre sa tension ?

Si votre médecin traitant estime que vous devez surveiller votre tension (en vue d’un traitement ou pour savoir s’il agit correctement), vous pouvez le faire entre deux consultations.

Vous pouvez aller dans n’importe quelle pharmacie qui effectuera gracieusement cette mesure dans les règles de l’art.

Si vous avez acquis un tensiomètre (connecté ou non), veillez à :

  • Attendre au moins 30 minutes si vous avez fait du sport ou une activité fatigante
  • Vous asseoir au calme, manche remontée, et vous reposer 5 minutes
  • Enfiler le brassard au dessus du pli du coude dans le sens indiqué par le fabricant
  • Placer votre bras fléchi sur la table à hauteur du cœur.
  • Faire gonfler l’appareil sans bouger.

Comment interpréter les chiffres de la tension artérielle ?

Ne tirez pas de conclusion hâtive d’un seul résultat ! Seul un médecin saura faire une interprétation correcte de votre tension artérielle. Sachez que :

  • Un résultat unique n’a que peu de valeur. S’il est inattendu, c’est la plupart du temps parce que la mesure a été mal réalisée. Recommencez tranquillement deux ou trois fois.
  • Un résultat valide un seul jour n’est pas non plus très informatif. Et si vos résultats sont très inégaux, ce n’est pas forcément un problème. Prenez votre tension au moins une semaine dans les mêmes conditions et notez l’heure et les résultats.
  • Tension élevée de façon répétée ? Passez dans une pharmacie pour valider ce résultat ou consultez un médecin.

Merci à Claude Bonami, adhérent Alptis, pour ses recherches sur la tension artérielle.

Pour en savoir plus sur l’hypertension


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA
Rafraîchir l'image

*