Quelles funérailles donner ?

Par Mathieu

Les funérailles : le respect du défunt

Si les dernières volontés du défunt sont clairement exprimées dans un document, s’y opposer expose à des sanctions pénales lourdes.

Aussi, avant de décider du choix des funérailles entre :

 

  • l’inhumation ou la crémation du corps,

 

 

  • le caractère civil ou religieux de la cérémonie,

 

 

  • le mode de sépulture et les modalités des funérailles,

 

Il convient de s’assurer que le défunt n’a pas exprimé ses dernières volontés, à l’écrit, dans un contrat obsèques ou encore un testament.

Les funérailles : quel dépositaire ?

Sans consignes écrites ou orales, l’organisation des funérailles est laissée à l’initiative de parents les plus proches.

Si un désaccord familial survient, le tribunal d’instance désigne une personne proche du défunt pour décider des modalités des funérailles.

Par ailleurs, l’organisation des funérailles ne se limite pas à la cérémonie funèbre, elle comprend aussi :

 

  • la conservation du corps,

 

 

  • la présentation du défunt à la famille, à son domicile ou dans une chambre funéraire,

 

 

  • le transport du corps avant et après mise en bière,

 

 

  • l’ouverture et le comblement de la fosse,

 

 

  • l’impression de faire-part de décès, la publication d’un avis de décès.

 

Préparez vos funérailles en toute sérénité avec Alptis.