Les facteurs de risque cardiaque

Par Pascal

L’héritage génétique nous rend plus vulnérables ou plus résistants face à certaines pathologies. Puis, nous adoptons des goûts et des habitudes -y compris les plus néfastes pour notre santé cardiaque. Ce sont autant de leviers pour agir !

À la source : avoir les bonnes infos !

80 % des victimes d’infarctus de moins de 45 ans sont des fumeurs.

Ce sont essentiellement les antécédents familiaux d’accident cardiaque précoce, avant 55 ans, qui signalent un risque génétique augmenté par rapport à l’ensemble de la population. Pour le reste, c’est beaucoup plus compliqué. En revanche, les effets des facteurs  environnementaux (la façon dont on se nourrit, dont on s’expose au tabac, dont on se dépense…) sont sans cesse réévalués à la hausse.

Ce ne sont pas que des maladies d’hommes ou de personnes âgées

2 ans après l’arrêt de la cigarette, le risque d’infarctus du myocarde est divisé par 2.

Le nombre d’infarctus chez les femmes de moins de 50 ans a triplé de 2000 à 2015 (chiffres de la Fédération Française de Cardiologie). Et aujourd’hui, 54 % des victimes de maladies cardiovasculaires sont des femmes. L’explication est dans l’évolution du mode de vie, en particulier avec le tabagisme qui annule le bénéfice protecteur des hormones féminines. Le stress et l’obésité peuvent avoir raison de nos artères qui sont susceptibles de se calcifier et se rigidifier dès 35 ou 40 ans. D’ailleurs, chez les jeunes, les infarctus sont souvent plus graves.

Surveillez votre tour de taille !

En fonction de votre profil, un médecin pourra demander des examens complémentaires, mais un facteur de risque est très facile à évaluer : le tour de taille en centimètres.

 HommesFemmes
Risque très faibleMoins de 80 cmMoins de 70 cm
Risque faibleDe 80 à 101 cmDe 70 à 87 cm
Risque élevéDe 102 à 120 cmDe 88 à 109 cm
Risque très élevéPlus de 120 cmPlus de 110 cm

Coeur et facteurs de risque

Les 9 facteurs qui expliquent 90 % du risque cardiaque

Facteur de risqueImportance dans le déclenchement de la maladie cardiaque
Cholestérol54,1 %
Tabac, hérédité cardiovasculaire36,4 %
Obésité abdominale33,7 %
Risques psychosociaux28,8 %
Exercice physique insuffisant25,5 %
Hypertension artérielle23,4 %
Alcool13,9 %
Consommation insuffisante de fruits et légumes12,9 %
Diabète12,3 %

Lecture : le cholestérol est impliqué dans 54 % des maladies cardiaques.
Source : Prenez la santé de votre cœur en main, Dr Laurent Uzan, Leduc.s, éditions 2016

Apprendre à reconnaître les signes d’alerte

Une forte douleur dans la poitrine accompagnant un effort est une urgence cardiaque  heureusement bien connue. Attention, chez la femme, les signes sont souvent plus discrets : pâleur, grande fatigue et troubles digestifs.

– B.A. BA -Les principales maladies cardiaques

Infarctus du myocarde : mort de cellules du cœur en raison d’un manque d’oxygène.
Accident vasculaire cérébral : mort de neurones en lien avec une artère bouchée ou qui se rompt (anévrisme).
Trouble du rythme : anomalie au niveau des oreillettes ou des ventricules du cœur.
Artérite des membres inférieurs : affection des artères des jambes qui se bouchent.
Phlébite : caillots qui bouchent les veines et peuvent migrer jusqu’au poumon.
Valvulopathies cardiaques : maladies fréquentes liées aux divers dysfonctionnements des
valves cardiaques.
Insuffisance cardiaque : elle se définit par l’incapacité du cœur à effectuer correctement son travail de pompe.

La santé du cœur téléchargez ou commandez votre guide

* champs obligatoires

Vous êtes




Alptis agit en tant que responsable de traitement. Les données collectées sont traitées sur la base de votre consentement. Elles sont traitées exclusivement aux fins d’envoi d’informations relatives au « Guide du Coeur » et communications associées. Elles sont destinées aux seuls services internes d’Alptis et elles ne sont pas transmises à des tiers. Alptis prend toutes les précautions propres à assurer la sécurité et la confidentialité de vos données personnelles. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent ; vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données. Vous pouvez exercer ces droits, en justifiant de votre identité, à l’adresse suivante : contact-cnil@alptis.fr ou par courrier à : Alptis, 25 cours Albert Thomas, 69445 Lyon cedex 03


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA
Rafraîchir l'image

*