Assurance expatriation : mutuelle santé, rapatriement, prévoyance

Bien qu’elle ne constitue pas une obligation, l’assurance expatriation est indispensable pour être bien protégé à l’étranger. À l’image d’une mutuelle santé internationale, elle va principalement couvrir les dépenses de santé de l’expatrié et celles de sa famille (consultations, médicaments, hospitalisation, soins et équipements dentaires, maternité, etc.). Mais votre assurance d’expatrié peut également vous proposer d’autres garanties afin de faire face à tous les imprévus (rapatriement, responsabilité civile, prévoyance, etc.). Avec Alptis, découvrez comment choisir votre assurance expatriation et nos conseils pour trouver une assurance santé expatrié pas chère.

À quoi sert une assurance santé expatrié ?

En cas de départ pour un autre pays, il est primordial de souscrire une assurance expatriation, notamment pour couvrir les dépenses de santé de l’expatrié. Garanties, niveau de couverture, options, délais de carence… autant de critères dont vous devez tenir compte pour choisir votre contrat. Pour vous aider, l’utilisation d’un comparateur d’assurance santé expatrié peut s’avérer judicieuse.

Assurance expatriation ou mutuelle santé internationale ?

Lors d’un départ à l’étranger, le plus important est de couvrir les éventuels frais de santé de l’expatrié. La mutuelle expatriation et l’assurance expatriation peuvent toutes les deux rembourser les frais de santé, raison pour laquelle il est courant de parler indifféremment de l’une et de l’autre. Il existe cependant une nuance principale : l’assurance expatrié peut proposer d’autres garanties, notamment en matière de prévoyance (indemnisation en cas de décès et/ou d’invalidité par exemple).

Pourquoi souscrire une mutuelle expatrié ?

Les frais de santé à l’étranger ne sont pas les mêmes d’un pays à l’autre et, en règle générale, sont plus élevés qu’en France. En l’absence d’une assurance santé expatrié, le travailleur pourra faire face à des dépenses de santé en expatriation relativement élevées, et ce, même s’il a adhéré à l’éventuel régime obligatoire local.

9 000 $ : le coût d’un accouchement en Angleterre

Pour comprendre l’intérêt d’une mutuelle santé expatrié, rien de mieux que des chiffres : une journée d’hospitalisation aux États-Unis coûte en moyenne près de 4 000 $ (1), un accouchement sans complication coute 9 000 $ en Angleterre et un IRM coûte 310 $ en Suisse (2).

Ainsi, souscrire une assurance santé internationale peut offrir de nombreux avantages à l’expatrié :

  • couvrir ses soins courants (consultation d’un généraliste ou d’un spécialiste, optique, dentaire, maternité, etc.) ;
  • prendre en charge ses dépenses de santé à l’étranger d’urgence (hospitalisation suite à une maladie, intervention chirurgicale en cas d’accident, rapatriement, etc.) ;
  • ne pas faire l’avance de ses frais de santé en expatriation, un service comparable à un tiers payant international ;
  • bénéficier d’une assurance santé expatriation dans tous les pays où se rend l’assuré – en plus de son pays de résidence -, notamment en cas de voyage ou de déplacement professionnel.

3 744 € : le coût moyen d’une hospitalisation à l’étranger

En 2018, le CNSE (Centre national des soins à l’étranger) a calculé que le coût moyen d’une hospitalisation à l’étranger pour les ressortissants français était de 3 744 €. De nombreux voyageurs ne disposant pas d’une assurance santé à l’étranger, leur reste à charge s’est élevé en moyenne à 2 622 € pour leur séjour à l’hôpital (3).

Quelles sont les garanties d’une assurance expatriation ?

Pour bien choisir une assurance santé expatrié, il est primordial de s’intéresser aux garanties du contrat. Bien que celles-ci varient d’une assurance maladie internationale à une autre, vous pourrez notamment être couvert pour :

  • vos dépenses de santé d’expatrié dits de « soins courants » (médecin, médicaments, scanners, etc.) ;
  • l’hospitalisation et l’évacuation médicale ;
  • la protection et l’assistance juridique en expatriation ;
  • la responsabilité civile à l’étranger ;
  • les frais de maternité en expatriation ;
  • l’assistance médicale internationale ;
  • le rapatriement depuis l’étranger ;
  • les frais optiques et dentaires.

Pour savoir comment choisir une assurance expatriation, il faut également se fier à d’autres critères. Vous devez notamment :

  • évaluer le niveau de risque et le coût de la santé à l’étranger du pays dans lequel vous résidez ;
  • définir vos besoins de santé les plus importants (consultation, médicaments, optique, etc.) ;
  • penser aux besoins de tous vos éventuels ayants droit qui devront être couverts par la mutuelle santé expatriation (votre conjoint, vos enfants, etc.) ;
  • étudier les modalités de prise en charge de votre assurance santé internationale (niveau de couverture, délai de carence, franchise, etc.) ;
  • choisir le mode de remboursement de vos dépenses de santé en expatriation(dès le 1er euro, en complément de la sécurité sociale locale ou en complément de la Caisse des Français à l’Étranger) ;
  • être vigilant sur le prix de l’assurance expatriation afin qu’il respecte votre budget.

Besoin d’aide pour choisir votre mutuelle santé à l’étranger ? N’hésitez pas à contacter un conseiller Alptis ou à demander un devis pour votre mutuelle d’expatrié. Gratuit et sans engagement, votre devis d’assurance expatriation vous permet simplement d’obtenir un tarif personnalisé.

Quelle assurance santé expatrié choisir ?

Alptis vous propose différentes formules et vous aide à comparer les assurances expatriation. L’objectif ? Vous permettre de souscrire le contrat dont vous avez besoin pour être bien couvert à l’étranger.

Quelles sont les formules d’assurance expatriation Alptis ?

En partenariat avec MSH International, le leader de la mobilité internationale, Alptis vous offre le choix entre 4 contrats d’assurance expatriation, dont le fonctionnement et les garanties s’adaptent à votre situation (actif, étudiant, retraité, etc.) et à vos besoins (garanties, durée de l’expatriation, etc.). Car il n’est pas toujours facile de trouver une mutuelle santé expatrié pas chère, Alptis s’engage à vous proposer un tarif compétitif et avantageux sur ses différents contrats.

  • Relais’Expat : cette assurance expatriation complète les remboursements de la Caisse des Français de l’Étranger (CFE), vous offre le choix entre 4 formules différentes et vous propose un plafond annuel de couverture maximal de 2,4 millions d’euros par an.
  • First’Expat : adaptée si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas vous affilier à la CFE, cette assurance expatrié vous rembourse dès le 1er euro. Elle vous propose les mêmes garanties que Relais’Expat et vous permet, en plus, de diminuer le prix de votre assurance expatriation en optant pour le montant de franchise de votre choix.
  • Start’Expat: cette mutuelle pour expatriation de courte durée est idéale pour tous vos séjours à l’étranger de moins de 12 mois. Elle vous assure un remboursement au 1er euro et couvre notamment vos frais médicaux et hospitaliers jusqu’à 250 000 €.
  • Business’Expat : avec cette assurance expatriation pour professionnels, les entreprise comptant entre 4 et 50 collaborateurs peuvent assurer la santé de leurs salariés expatriés et de leur famille. Elle couvre les travailleurs partout dans le monde et prévoit une couverture santé globale pouvant atteindre 2,5 millions d’euros.

N’hésitez pas à comparer les assurances expatriation Alptis ou à contacter un conseiller pour davantage de renseignements.

Quels sont les avantages de la mutuelle expatrié Alptis ?

Vous recherchez la meilleure assurance expatriation ? Quel que soit le contrat que vous souscriviez – Relais’Expat, First’Expat, Start’Expat ou Business’Expat -, Alptis vous fait profiter de nombreux avantages pour bien assurer votre santé à l’étranger et garantir votre sécurité :

  • des garanties modulables avec plusieurs options au choix ;
  • un accès à 5 plateformes de gestion dans le monde (Paris, Tunis, Dubaï, Shanghai et Calgary) ;
  • une assistance disponible 24h/24 et 7j/7, composée d’une équipe multilingue, multiculturelle et certifiée ISO 9001 pour vous accompagner au mieux ; chacune des 5 plateformes comporte des équipes francophones ;
  • un accès à un très large réseau de soins, comptant plus d’un million de prestataires de santé partenaires agréés ;
  • la possibilité d’être remboursé dans plus de 150 devises ;
  • aucun délai de carence en cas d’accident ou de maladie inopinée ;
  • la mise à disposition d’une application mobile pour géolocaliser un professionnel de santé près de vous ;
  • des tarifs d’assurance expatriation compétitifs.

Assurance expatriation MSH International : l’avis d’Alptis

Pour vous proposer une mutuelle santé expatrié à la hauteur de vos besoins, Alptis a choisi de travailler avec le leader français de la conception et de la gestion de solutions internationales en santé : MSH International. Partageant les mêmes valeurs qu’ Alptis – à savoir l’empathie, la diversité, la proximité et la flexibilité -, ce courtier établi depuis 1974 en France est présent au Canada, aux États-Unis, aux Émirats Arabes Unis et en Chine. Les raisons de choisir MSH International pour votre assurance expatriation ne manquent pas, d’autant plus que cet organisme assure déjà plus de 500 000 personnes à travers le monde.

Vous souhaitez en savoir davantage sur MSH International ? N’hésitez pas à découvrir le fonctionnement de son assurance santé internationale pour expatrié et à consulter les avis sur l’assurance expatriation MSH International.

Mutuelle expatrié

Assurance expatriation : les réponses à vos questions

Vous vous posez des questions sur l’assurance expatrié ? Alptis vous apporte toutes les réponses !

Un expatrié, c’est quoi ?

La définition d’un expatrié est relativement large puisqu’elle peut englober étudiant, Working Holiday Visa, mais aussi salarié, travailleur indépendant, retraité ou voyageur. Leur point commun ? Vivre dans un pays qui n’est pas leur pays de nationalité. Généralement, les expatriés ont l’obligation de souscrire au régime obligatoire du pays d’accueil (quand il existe) et peuvent ainsi bénéficier du remboursement de leurs frais de santé à l’étranger. La France ayant l’un des systèmes de santé les plus protecteurs au monde, la prise en charge dans les autres pays sera en général beaucoup plus faible.

Attention : il existe une différence entre travailleur détaché et expatrié. En effet, les salariés détachés sont des travailleurs envoyés à l’étranger par leur employeur, dont le siège social se situe en France. Dans ce contexte, le salarié détaché cotise encore en France auprès du régime de Sécurité sociale et bénéficie donc toujours de sa couverture santé. Cela dit celle – ce peut ne pas suffire car dans bon nombre de pays les frais de santé sont bien plus onéreux qu’en France. Les remboursements proposés par la Sécurité sociale française seront loi d’être suffisants, en particulier dans les pays suivants : USA, Royaume – Uni, Canada, Australie, Chine, Israël, Singapour, Hong Kong, Chine, Suisse……

Quelle différence entre assurance voyage et assurance santé internationale ?

L’assurance voyage a pour objectif de couvrir le risque avant le départ et lors du voyage, et ce, pour les soins d’urgence et inopinés : annulation de voyage, vol de bagages, soins médicaux d’urgence dans le pays de destination, rapatriement ou encore responsabilité civile. Cette assurance ne concerne que les voyages de 3 mois consécutifs au maximum.

Dans le cas d’un voyage plus long, le voyageur aura l’obligation de souscrire une assurance expatrié. Celle-ci propose une palette de remboursements et de services bien plus complets : remboursement des frais de santé à l’étranger, hospitalisation, rapatriement de l’expatrié, prévoyance, etc.

Quelle différence entre assurance visa Schengen et assurance expatrié ?

Le visa Schengen est obligatoire pour les étrangers qui séjournent ou transitent en France et dans les autres pays européens signataires de l’accord Schengen. Cette obligation concerne tous les étrangers, à l’exception des Européens, des Suisses et des voyageurs titulaires d’un titre de séjour. Le visa Schengen est également demandé pour les enfants. Pour obtenir ce visa, il est obligatoire de présenter une attestation d’assurance.

L’assurance visa Schengen est différente de l’assurance expatrié, dans la mesure où elle ne couvre que les frais de rapatriement et les frais d’urgence pour un montant de 30 000 € au moins. L’assurance expatriation, quant à elle, couvre l’assuré pour une longue durée et l’assure, en plus des risques, pour les soins courants (soins optiques, dentaires, etc.).

Quand souscrire une assurance expatriation ?

Généralement, il est conseillé d’anticiper la souscription d’une assurance expatriation un peu avant le départ, de manière à être couvert sans attendre. En effet, mieux vaut prévoir un délai entre les recherches et la signature finale car il faut :

  • prendre le temps de comparer les assurances d’expatrié, et ce, même si nos courtiers vous assistent dans cette démarche ;
  • remplir le contrat d’adhésion et répondre au questionnaire médical ;
  • et éventuellement apporter des informations complémentaires pour permettre à l’assureur d’établir un tarif personnalisé (réalisation de formalités médicales par exemple).

Grâce à la souscription électronique, Alptis vous permet d’être couvert le plus rapidement possible par votre assurance internationale.

Assurance expatriation Alptis / MSH International : pourquoi passer par Alptis ?

MSH International conçoit et gère des assurances expatriation pour les expatriés et leur famille. Alptis est l’intermédiaire de confiance qui assure, par le biais de ses courtiers, le diagnostic et le conseil pour garantir à son assuré d’avoir fait le choix de la meilleure offre.

Pour tout remboursement ou pour bénéficier du support du service client proposé par l’assurance expatriation, l’assuré devra contacter directement MSH International via l’une de ses multiples plateformes de service client.

Retrouvez notre dossier sur les assurances des expatriés.

(1) Source : Hospital and Surgery Costs – Debt – 2017
(2) Source : 2017 Comparative Price Report : International Variation in Medical and Drug Prices – International Federation of Health Plans – 2019
(3) Source : Rapport d’activité 2018 – Centre National des Soins à l’Étranger – 2019