Déremboursement de l’homéopathie

Par Pascal

Les pouvoirs publics ont opté pour un déremboursement total de l’homéopathie. Alors que des millions de Français utilisent l’homéopathie, le groupe de protection sociale Alptis rappelle l’intérêt des médecines dites « douces », en complément de la médecine « classique » et réaffirme sa volonté de permettre à ses adhérents d’y avoir accès.

Une mesure symbolique, mais pour quelle efficacité ?

L’homéopathie est l’objet de débats récurrents depuis toujours. Le feu vert au déremboursement, qui vient d’être donné par les pouvoirs publics, s’appuie sur le dernier avis rendu fin juin par la Haute Autorité de Santé, qui a estimé que les produits homéopathiques « n’ont pas démontré scientifiquement une efficacité suffisante pour justifier d’un remboursement par l’Assurance Maladie ».

De quoi parle-t-on ? Selon l’Assurance maladie, en 2018, le remboursement de l’homéopathie a représenté 126,8 millions d’euros sur un total d’environ 20 milliards pour l’ensemble des médicaments remboursés.

Déremboursement homéopathie : Alptis maintient le remboursement à 100%

L’intérêt des médecines douces en termes de santé publique

Les médecines douces prennent de plus en plus d’importance dans la vie des Français. Elles regroupent de nombreuses disciplines : homéopathie, phytothérapie, médecine nutritionnelle, naturopathie, ou des techniques mécaniques : ostéopathie, massage shiatsu… Certaines techniques, comme l’acupuncture ou l’hypnose, ont même investi l’hôpital, en complément des soins habituels, notamment contre la douleur.

De plus en plus nombreux, certains médecins généralistes ou spécialistes soulignent l’intérêt d’une approche globale de la personne, ainsi que d’une médecine préventive tout autant que curative. Alptis souscrit pleinement à cette vision, qui donne toute sa place à la prévention et permet à chacun de devenir acteur de sa santé.

Alptis continuera de rembourser l’homéopathie

Alptis a décidé de maintenir la prise en charge à 100% de l’homéopathie afin de respecter le libre choix de ses adhérents dans leur parcours de soins.

Télécharger le communiqué de presse : Alptis maintient le remboursement à 100 % de l’homéopathie