5 plantes qui aident à mieux dormir

Par Mathieu

Verveine Officinale

Sommeil plante pour dormir verveine

Vous avez dit verveine ? La verveine officinale (Verbena officinalis), à distinguer de la verveine odorante, est une plante herbacée de la famille des Verbénacées. Poussant sur les bords des chemins et même sur les décombres, on la prend souvent pour une mauvaise herbe.

Un peu d’histoire : Plante magique chez les anciens, ses propriétés miraculeuses lui valurent le nom d’ « herbe à tous les maux ». Les Romains pensaient même qu’elle pouvait ranimer un amour éteint. Au Moyen-Age, elle entrait dans la composition des philtres pour jeter des sorts ou protéger du mauvais œil.

Propriétés : Réputée depuis des siècles pour ses nombreuses vertus médicinales, la verveine contient des substances sédatives, digestives, fortifiantes et surtout antinévralgiques.
Préconisée contre le stress et les troubles gastro-intestinaux qui y sont liés, la verveine est donc très recommandée pour lutter contre les troubles du sommeil liés à l’anxiété.

Usage : On la trouve sous deux formes, en sachet tout préparé pour la tisane bien sûr, mais également au détail (feuilles séchées), chez l’herboriste par exemple. Utilisable en infusion classique à raison de 2 à 3 tasses par jour. A prendre avant le coucher en cas de trouble du sommeil pour trouver le calme propice à l’endormissement.

Camomille sauvage

Sommeil plante pour dormir camomille

Vous avez dit Camomille ? Il existe plusieurs variétés de camomille dont la camomille sauvage (dite aussi camomille vraie ou camomille allemande). C’est une plante herbacée de la famille des Astéracées. On la trouve partout en Europe occidentale dans les sols secs jusqu’à 1.000 m d’altitude.

Un peu d’histoire : « Plante du soleil » pour les Egyptiens, elle a toujours été utilisée contre les courbatures, les fièvres ou les troubles féminins (d’où son nom savant de Matricaria recutita). Autrefois, les médecins la prescrivaient à doses très concentrées et en tisanes épaisses.

Propriétés : Comme le tilleul ou la verveine, la camomille est un classique de la phytothérapie. Elle facilite la digestion et soulage douleurs diverses (courbatures, maux de dents et de tête, règles douloureuses) et troubles d’origine spasmodique. Mais ses propriétés apaisantes aident surtout à lutter contre les difficultés d’endormissement, les herboristes y voyant à dose modérée un remède contre l’insomnie.

Usage : En infusion (sachet ou 4 à 8 fleurs de camomille par tasse). Deux à quatre tasses par jour, après les repas de préférence ou avant le coucher.

Avertissement : la camomille peut entraîner des effets allergiques, notamment sous forme d’huile essentielle.

Valériane

Vous avez dit Valériane ? La valériane (Valerianas Officinalis) aime les sols humides et riches en minéraux mais ne pousse pas en altitude. Ses principes actifs se situent dans ses souches et racines.

Un peu d’histoire : Appelée « Phu » par les grecs ou « herbe à chats », cette plante très odorante, originaire d’Europe et d’Asie du Nord, a longtemps servi à soigner les troubles épileptiques.

Propriétés : La Valériane, qui entre dans la composition de nombreux sédatifs, doit à ses propriétés le surnom de Valium végétal. La valériane calme deux types de troubles à l’origine de l’insomnie : l’agitation nerveuse et les spasmes de toute nature. Mais les études sont contradictoires quant à l’immédiateté de son efficacité, probablement optimale après 15 jours de cure.

Usage : Ce sont les souches et racines de la plante qui possèdent des propriétés sédatives. Contre les troubles du sommeil, en infuser entre 2 et 3 g (5 à 10 min) dans 150 ml d’eau bouillante. Prendre une tasse avant le coucher. Contre l’anxiété, prendre la même préparation tout au long de la journée (1 à 5 fois par jour).

Avertissement : En raison de son effet sédatif, il est déconseillé de conduire un véhicule après la prise de valériane. Par ailleurs, il est nécessaire de ne pas trop prolonger les cures et de les interrompre régulièrement pendant 15 à 20 jours.

Fleur d’oranger

Sommeil plante pour dormir fleur d'oranger

Vous avez dit fleur d’oranger ? La fleur d’oranger est en fait issue du bigaradier (Citrus Aurantium), une des nombreuses variétés d’oranger, aux fruits amers, qui s’épanouit surtout en climat méditerranéen. Ce sont ses fleurs fraîches qui permettent de distiller l’essence de fleur d’oranger.

Un peu d’histoire : L’oranger est connu depuis l’Antiquité, originaire d’Inde puis importé au Moyen Orient. Les croisés le répandirent en Italie et en Provence et les Arabes en Espagne au XIIe siècle. Dans les pays d’Orient, la fleur d’oranger est le symbole de la douceur et de la virginité et entre dans la composition des bouquets de jeunes mariées.

Propriétés : En plus de ses qualités gastronomiques et parfumantes, la fleur d’oranger a de nombreuses propriétés médicinales : efficace pour faciliter la digestion, notamment grâce à ses vertus antispasmodiques, elle a surtout des propriétés sédatives et apaisantes, puisqu’elle permet de réduire la nervosité des enfants comme des adultes, notamment en cas de troubles du sommeil.

Usage : L’infusion de base de fleur d’oranger (5 pétales de fleur ou deux cuillers à soupe d’eau de fleur d’oranger dans 250 ml d’eau bouillante) est souvent préférée, contre l’insomnie, à la valériane, plus efficace, mais au goût moins agréable.

Tilleul

Vous avez dit tilleul ? Originaire d’Europe, cet arbre parfois millénaire. Les fleurs du tilleul commun (Tilia xeuropaea L.) pour la confection de tisanes. Ces tisanes à base de tilleul sont les plus répandues en France.

Un peu d’histoire : Le Tilleul a longtemps eu un caractère sacré, notamment dans les trois grandes mythologies antiques (gréco-romaine, germanique et égyptienne) notamment à cause de son extraordinaire longévité.

Propriétés : Le tilleul est connu pour son efficacité contre la nervosité et les troubles du sommeil, car sa fleur a un effet apaisant. Mais elle peut être également utilisée contre les douleurs de type courbatures et pour faire baisser la fièvre notamment chez les enfants. A noter que l’écorce du tilleul est d’un tout autre usage (effet drainant) que sa fleur !

Usage : 3 à 5 fleurs par tasse, infusées pendant 5 minutes. A prendre avant le coucher.

Avertissement : Paradoxalement, lorsqu’il est consommé à trop forte dose, le tilleul peut avoir un effet excitant.