Stress / sommeil : rompre le cercle vicieux

Par Mathieu

Faire le vide, se libérer, se reposer… Et si le sommeil était la clé de la lutte contre le stress ? Le point de vue de Jean-Pierre Giordanella, médecin en santé publique, retraité de la direction de la prévention à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de Paris.

Quels sont les liens entre stress et sommeil ?

Jean-Pierre Giordanella

Stress et sommeil sont étroitement liés. On parle souvent des effets du stress sur le sommeil et sur la manière dont il nuit à sa qualité et à sa durée. Or, il ne faut pas oublier le rôle du manque de sommeil dans les états de stress. Le stress n’est pas systématiquement le problème initial. Quand on ne dort pas suffisamment ou pas bien, notre fragilité face aux événements augmente. Sachant qu’il est impossible de vivre un quotidien sans émotions, la clé est de savoir les gérer. Le sommeil est un acteur important de ce contrôle.

Comment éviter que le stress ne s’immisce dans nos nuits ?

La première chose est d’être attentif à ses besoins en sommeil et à son rythme pour les respecter au mieux. Il faut aussi se forcer à prendre du recul sur ce qui nous préoccupe. Tenter de l’analyser pour s’en distancer, en parler pour s’en libérer. Et surtout se dire qu’on résout mieux les problèmes après une bonne nuit et avec les idées claires. Le soir, une activité calme, une lecture agréable sont de bons moyens pour se préparer à la nuit. Faire le vide dans son esprit nécessite un effort mais il est salvateur. C’est pourquoi le yoga ou la sophrologie peuvent être de bons alliés.

SOS l’angoisse me réveille, que faire ?

Si dans les 5 minutes il n’est pas possible de se rendormir, il faut se lever. Sinon c’est le risque de passer en boucle les problèmes, de les envisager de 1 000 manières différentes, de manière infructueuse et angoissante. Mieux vaut faire autre chose, lire, boire une tisane et se détendre pour pouvoir se rendormir correctement. Si la nuit a été trop courte, il faut penser à faire une sieste. Même au bureau. Prendre 20 minutes pour se relaxer, ne penser à rien, fermer les yeux est une très bonne chose. Si on ne s’endort pas, ce n’est pas grave mais ce temps de pause est important.